Comment bien choisir des sandales pour femme ?

Sandales femme

Chaussures incontournables de la saison estivale, les sandales se portent aussi bien à la plage qu’en ville. Elles doivent être plaisantes pour les yeux et confortables à porter pour ne pas martyriser les pieds. Aussi faut-il savoir choisir le modèle qui vous convient ! Voici donc quatre conseils fondamentaux pour choisir vos femme sandales, tout en mettant vos pieds en valeur…

Acheter vos sandales au bon moment et choisir la bonne forme

Il est conseillé d’acheter des sandales pour femme en fin de journée, au moment où les pieds sont les plus gonflés. Ceci évitera d’avoir de mauvaises surprises par la suite. En effet, les différentes activités pratiquées tout au long de la journée provoquent un œdème des pieds et si vous achetez vos sandales le matin, vous risquez de souffrir énormément le soir dans vos chaussures. Quant à la forme, il existe une grande variété de sandales et nu pieds pour femmes, parmi lesquelles vous trouvez les tongs, les sandales à brides et les spartiates. Il vaut mieux alors privilégier un modèle qui maintient le pied en plusieurs points. Les tongs sont donc déconseillées, car il est préférable d’avoir une bride qui part vers l’arrière du pied pour ne pas fragiliser les talons. La spartiate, très tendance, est déconseillée à celles qui souffrent de problèmes de circulation du sang et dont les jambes gonflent, car le laçage vient exercer une compression. Les podologues conseillent également de ne pas porter de semelles trop fines et de privilégier les matières naturelles (cuir respirant souple ou liège), notamment pour les femmes qui ont des problèmes de transpiration. Enfin, celles qui souffrent de déformations des orteils (de type hallux valgus) devront s’orienter vers des sandales ajustables par scratch qui leur offriront un plus grand confort.

Adopter une certaine hauteur et utiliser de bons accessoires

Les hauts talons sont fortement déconseillés par les spécialistes en podologie car le report des charges antérieur peut provoquer des douleurs. Porter du plat est beaucoup plus naturel car les talons raccourcissent les tendons calcanéens et engendrent ainsi des pathologies. Mais il est quand même possible de prendre de la hauteur. Les talons des femmes sandales ne doivent pas dépasser 5 cm et être les plus larges possibles. Des modèles à plateformes ou compensés, plus confortables, ou des sandales à plateau ou avec un patin à l’avant (permettant de réduire la pression subie par l’avant-pied) sont ainsi recommandés. Par ailleurs, lorsque vous portez des talons, sachez que des accessoires peuvent soulager les pieds :

  • Les demi-semelles en gel ou en cuir apportent un véritable confort ;
  • Si les brides blessent votre peau, choisissez plutôt des lanières en gel ;
  • Emportez toujours une paire de sandales plates ou des ballerines pour changer de chaussures si la situation devient inconfortable ou s’il faut marcher sur des terrains accidentés.

Choisir en fonction de la morphologie de sa personne et de ses pieds

Si vous êtes petite, vous privilégierez les sandales et nu pieds à talons pour vous donner un peu de hauteur. Vous éviterez les sandales à lanières montantes (spartiates) qui tasseront votre silhouette. Si vous êtes grande, vous porterez des spartiates montantes qui atteignent le genou. Si vous n’aimez pas ce genre de modèle, vous opterez pour des sandales avec rubans ou lanières modulables. Si vous êtes ronde, des sandales ouvertes avec des lanières vous offriront un bon maintien sans boudiner vos pieds. Pour affiner vos jambes, vous choisirez des sandales à talons carrés ou des compensées, très tendances. Vous éviterez par contre les tropéziennes qui compriment les pieds larges. Si vous êtes androgyne, les nu pieds entre doigts ou possédant des brides aux chevilles viendront en finesse adoucir votre carrure d’athlète. Prenez-les parés de détails raffinés (nœuds, pompons, franges…) pour encore mieux mettre vos pieds en valeur. Évitez par contre les sandales à plateforme, qui viendraient endurcir votre plastique herculéenne. Mais encore, la morphologie de vos pieds est à prendre aussi en considération :

  • Pour des chevilles épaisses ou des mollets forts, il convient d’éviter les sandales à brides ou les spartiates qui coupent la cheville ;
  • Si vous avez des pieds grecs (c’set à dire que votre deuxième orteil est plus long que les autres), alors vous privilégierez les sandales sans anneau pour le gros orteil ;
  • Pour des pieds plats ou larges, des sandales avec un talon de 3 ou 4 cm sont recommandées.

Si vous optez pour des tongs, faites attention que le pied ne dépasse pas de la chaussure. Et pour les femmes qui n’aiment pas leurs pieds, mais qui ne supportent pas malgré tout les chaussures fermées, choisissez des sandales avec des jeux de lanières ou des bijoux.

Se fier à ses goûts et à ses sensations

La bonne sandale pour femme est évidemment celle qui avant tout vous plaît (tant au niveau de sa forme, de ses attributs éventuels et de sa couleur) et dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Tant que vous respectez la forme de vos pieds et que vous adaptez la chaussure à vos pieds (et non l’inverse), vous aurez indubitablement trouvé la bonne sandale. Lors de l’essayage, si la chaussure vous fait mal (parce que le bout est trop serré ou que la cambrure est trop importante), vous pouvez l’oublier. N’hésitez pas à marcher avec dans le magasin pour voir comment vos pieds s’y adaptent. Si vous ne trouvez pas votre pointure, ne choisissez pas une pointure inférieure en pensant que le cuir va se détendre, car un 39 ne va jamais devenir un 40 par exemple. N’oubliez pas que le principe de base est que les orteils ne doivent jamais toucher le bout de la chaussure.


Porter des t-shirts pour couples
Quelle est la différence entre un concept store et un shop classique ?