Couture, étiquette, zip… les points à vérifier pour acheter un vêtement confortable

Rien n’est plus désagréable que les  vêtements qui vous mettent mal à l’aise ou provoquent de démangeaison et frottement. En effet, les vêtements proposés sur le marché ne respectent pas toujours le confort. Trop serrés, trop moulants, trop élaborés et comportent des matières synthétiques pouvant irriter la peau ou même exacerber l’irritation existante. En général, les vêtements confortables sont faits de coton, de cachemire, de laine, de soie,… mais quels sont les points à vérifier pour choisir vêtement confortable ?

La matière

La matière est l’élément principal du vêtement, c’est également la matière qui sera en contact avec la peau. Par conséquent, il est très important de l’analyser. Pour cela, mettez le vêtement au contact avec la lumière et si le tissu montre des marques de transparence, cela signifie que le tissage n’est pas bien serré. Alors que plus l’étanchéité du tissage est faible, plus la capacité du tissu à résister aux  usures du quotidien et aux éventuels frottements est faible.  Une autre façon de vérifier le tissage consiste à étirer la matière pour voir si elle garde sa forme. Si tel est le cas, cela signifie que le tissage est de bonne qualité. N’oubliez pas de toucher le tissu, il doit être agréable, doux et non irritant. Certaines marques ont proposé une collection de vêtement anti-démangeaison. Pour plus d’infos, veuillez visiter le site senovie.fr.

Les étiquettes

Généralement, lorsque vous achetez un vêtement, vous  n’accordez pas beaucoup d’intention aux étiquettes. Cependant, elles détiennent plusieurs indications sur la qualité des vêtements. Vous pouvez trouver le pourcentage de synthétique présent dans la matière sur les étiquettes. Le mieux est d’opter pour des fibres entièrement naturelles. Il est également essentiel de vérifier le lieu de fabrication sur les étiquettes. En effet, la provenance d’un vêtement est un fort indicateur de sa qualité. En général, si vous voyez  les mots « made in Europe » ou « made in France » sur l’étiquette, il est probable que le vêtement en question ait été confectionné dans de bonnes conditions. C’est aussi les étiquettes qui indiquent si c’est un vêtement écologique ou pas.

Les coutures

Les coutures doivent en général être régulières et droites. Tout comme la vérification de la matière, il vous suffit de tirer doucement sur les coutures afin de vérifier si elles sont bien solides. Si le fil peut être aperçu en l’étirant, ce n’est pas un bon signe. Il est également préférable qu’elles soient renforcées à l’aide des surpiqûres dans les endroits sensibles tels que l’entrejambe, le col, la ceinture, mais aussi les poches. De plus, il ne devrait  pas y avoir de petit fil qui dépasse les coutures, car c’est un signe que le vêtement a été négligé ou n’a pas été bien soigné.

Eczéma, psoriasis : quelles matières de vêtements porter pour éviter les démangeaisons ?
Vêtements écologiques : les fibres textiles à privilégier