Vêtements écologiques : les fibres textiles à privilégier

Depuis quelques années, on entend de plus en plus parler de mode écologique. Les adeptes de ce mouvement sont venus bouleverser les habitudes de production et de consommation de l’industrie du textile et de la mode dans l’objectif de réduire leurs impacts environnementaux et sanitaires. Il s’agit, en effet, d’un enjeu important, puisque l’industrie du textile est la deuxième industrie la plus polluante après celle du pétrole.

Qu’est-ce qu’un vêtement écologique ?

Un vêtement écologique est un produit conçu pour réduire l’empreinte écologique que peut engendrer la fabrication de vêtements. Il vise également à réduire son impact environnemental tout au long de son cycle de vie. Éco-responsable, la mode écologique utilise des matières peu consommatrices d’eau et peu polluantes, ainsi qu’un processus d’acheminement limitant au maximum l’utilisation des transports. Les matières premières utilisées sont issues de cultures exemptes de produits chimiques. Elles préservent ainsi l’environnement et la santé de ceux qui les produisent et de ceux qui les portent. Aujourd’hui, de plus en plus de créateurs et de marques adhèrent au concept. Et certains proposent même des lignes de vêtement anti-démangeaison et écologiques à l’instar des vêtements qui soulagent les démangeaisons sur senovie.fr.

Les fibres naturelles végétales et animales

L’on pourrait penser que tous les types de fibre végétale sont écologiques, puisqu’ils sont biodégradables, renouvelables, respirants, hypoallergéniques, confortables et doux Mais, en réalité, ils ne le sont pas tous. En effet, la culture du coton, par exemple, nécessite beaucoup d’eau et de pesticides très polluants. Pour un vêtement écolo, il vaut mieux privilégier des fibres végétales telles que le coton biologique, le lin, ou encore le chanvre. Leurs cultures consomment moins d’eau et utilisent moins ou quasiment pas de pesticide pour certains. Par ailleurs le chanvre est naturellement antifongique et antibactérien pour lutter contre la démangeaison. Côté animal, les matières telles que le mohair et l’alpaga made in France sont à privilégier. En plus d’être écolos, elles sont très douces, ce qui évite les sensations de frottement.

Les fibres artificielles

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il existe une fibre artificielle totalement écologique. Il s’agit du procédé Lyocell. C’est une fibre biodégradable et 100 % cellulosique issue de pulpe de bois, traitée avec un solvant non toxique et recyclable. Pour vous aider à faire le bon choix, en dehors de connaitre le textile écologique, il existe des labels qui garantissent l’éco-responsabilité des traitements et l’authenticité des matières employées pour une plus grande transparence.

Eczéma, psoriasis : quelles matières de vêtements porter pour éviter les démangeaisons ?
Comment lire une étiquette de composition sur les vêtements ?